Quels sont les éléments qui permettent de distinguer ostéopathie et étiopathie ?

28 mai 2015 • SantéAucun commentaire

Quels sont les éléments qui permettent de distinguer ostéopathie et étiopathie ?

Ces deux pratiques de médecines manuelles sont souvent confondues alors qu’elles diffèrent autant au niveau du concept que du développement. Comprendre comment sont nées ces pratiques et quelles sont leurs bases va permettre de les considérer en fonction de leurs particularités.

La naissance de l’ostéopathie au 19ème siècle

étiopathie

Cette discipline possède une histoire peut commune puisque son fondateur, Andrew Taylor Still a développé une vision complètement nouvelle du corps humain. Partant du principe que des fluides d’énergie circulent dans le corps, il était plus à même de comprendre le fonctionnement du corps et des douleurs. A partir de cette innovation, l’ostéopathie se fait un nom et le premier collège ouvre ses portes en 1892 aux Etats-Unis afin de former les prochains professionnels.

Le terme d’ostéopathie arrive en France en 2002 mais reste encore flou pour le grand public. S’appuyant sur l’expérience et la réussite américaine, de nombreuses écoles sont ouvertes dans tous les pays car le nombre d’établissements spécialisés a été multiplié par sept en une dizaine d’années. Il est aujourd’hui possible de recenser plus de 75 écoles sur toute la France, ce qui prouve que la reconnaissance de cette pratique médicale se fait au fur et à mesure mais que médecins comme patients trouvent un certain potentiel dans ce mode de médecine.

La compréhension de sa propre douleur

étiopathie

La démarche de Christian Trédaniel qui a déposé le nom d’étiologie en 1963 est différent car elle est le fruit de longues recherches pour comprendre les douleurs qui l’avaient fait souffrir pendant de longues années. La méthode utilisée pour le guérir, basée sur l’élongation l’a poussé à faire ses propres recherches pour mieux comprendre la relation entre les différentes parties du corps. Convaincu que la mécanique du corps est basée sur des lois qui font et défont les douleurs au gré de son équilibre, il va développer un certain nombre de gestes qui permettent de la rétablir quel que soit la cause et le lieu où la douleur est localisée.

Si les médecins ostéopathes ont choisi cette spécialité, l’étiopathe adhère à une toute autre forme de médecine, qui lui semble plus adaptée à la réalité corporelle (cliquez ici pour en savoir plus). L’étiopathie n’est pas simplement une spécialité mais une discipline à part entière donc les praticiens ne multiplient pas les différentes techniques et se font appeler simplement étiopathes. Plus récente que l’ostéopathie, l’étiopathie possède moins de professionnels en France et l’enseignement est dispensé uniquement à certains endroits. La reconnaissance est donc loin d’être la même que celle de l’ostéopathie mais la découverte de cette nouvelle forme de médecine naturelle précise et particulièrement efficace devrait mener à un plus grand développement dans le futur.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *