GTA V : le test complet du jeu-phénomène

20 septembre 2013 • Jeux2 commentaires

GTA V : le test complet du jeu-phénomène

Après cinq longues années, Rockstar revient avec son nouvel opus tant attendu par les joueurs.

Annoncé comme le succès de la rentrée, GTA V envahit la presse et les réseaux sociaux. Mise au point sur « le jeu le plus cher au monde ».

Un trio endiablé

Les trois protagonistes

Les trois protagonistes

Michael, Trevor et Franklin ont chacun une histoire et une personnalité fracassantes. Imprégnés de la culture populaire, la scénarisation de leur rencontre ne nous laisse pas indifférents. En effet, on s’attache à ces personnages complètement barrés tout au long du jeu. Les doublages sont dignes d’un vrai film de gangster !

La grande nouveauté est que le joueur contrôle désormais un trio infernal et peut switcher à tout moment (ou presque). Cette fonctionnalité est utilisée de différentes manières. Automatique ou suggérée, elle diversifie l’expérience de jeu et place la dynamique qui manque parfois dans les jeux à monde ouvert.

Mission en hélicoptère

Au fur et à mesure des missions, on développe des capacités spéciales peut-être sous-exploitées. Néanmoins, monter à bord un jets ou encore un sous-marin en plus des voitures nous en met plein la vue ! Le pilotage est devenu plus précis et maniable.

Pas une seconde de répit

Les possibilités de jeu sont extrêmement variées et adaptées. On ne peut pas violer l’univers du jeu à travers la customisation des personnages, par exemple. Lester, le hacker déjanté et cerveau de la bande, expose les missions et propose de choisir sa méthode d’approche : l’assaut frontal ou furtif.

Gameplay de GTA V

Très vite, on amasse de l’argent à flots et dispose d’une large gammes d’armes à feu (Beretta, Uzi, AK-47…). Les gunfights sont époustouflants, rythmés par des ralentis accentuant la sensation de jouissance des combats. De plus, l’IA des ennemis devient plus intelligente et le décor destructible : il faut se montrer beaucoup plus rusé pour semer les flics et mesurer ses headshots pour ne pas se prendre la balle d’un homme à terre.

Un open world sans fin

La carte de GTA VOn remarque un gros travail d’écriture, même si les missions sont assez banales. La scénarisation défavorisent quelques fois l’improvisation mais la dose importante de spectacle compense largement. GTA V est ponctué par de nombreuses quêtes annexes. En explorant Los Santos, on trouve également des cinématiques surprenantes amenant le joueur à intervenir. Difficile de s’ennuyer.

Le monde de GTA V doit faire le triple de l’épisode précédent. Lorsqu’on survole la map, on est impressionné par la distance d’affichage. Le travail plastique est énorme, autant par un décor soigné que par la modélisation des personnages. Les animations sont nombreuses. L’interface in game à coup de réseaux sociaux est immersive et tout est fluide. On fait la connexion directe avec le prochain GTA Online.

Le gameplay de GTA V en vidéo

GTA V Online en vidéo

Disponible sur PS3 et Xbox 360, GTA V est fidèle à l’épisode précédent, avec une évolution positive au niveau de la jouabilité. On remarque aussi quelques hommages à Saint’s Row ou Sleeping Dogs.

Le réalisme a redoublé de crédibilité. Rockstar s’impose avec un jeu à la hauteur des investissements et des attentes des joueurs.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

2 réactions à l'article : GTA V : le test complet du jeu-phénomène

  1. Max dit :

    Après de trop longues années d’attente il est enfin là !!!!

    C’est reparti pour de longues heures de jeu, cause de rupture avec leur copine pour certains 😀

    Je l’ai depuis quelques jours et franchement, un achat que je ne regrette pas !!!!

  2. Christophe dit :

    Le jeu tant attendu et qui apporte ce que j’espérais: graphisme, personnages, maps… tout pour passer de bonnes soirées devant l’écran ! Merci GTA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *