Travailler dans le milieu familial avec un CAP petite enfance

4 novembre 2015 • EntrepriseAucun commentaire

Travailler dans le milieu familial avec un CAP petite enfance

Les particuliers qui souhaitent travailler dans un contexte familial ont tout intérêt à s’intéresser au CAP petite enfance. Permettant de travailler auprès de bébés et de jeunes enfants, ce diplôme décrit sur www.partagez.net permet de participer au bien-être et au développement psychologique et émotionnel de ces petites personnes.

Savoir allier épanouissement et autorité

CAP petite enfance

Le rôle de la personne qui est titulaire d’un CAP petite enfance est de veiller à tous les besoins physiques de l’enfant mais aussi apporter l’affection nécessaire pour qu’il puisse se sentir bien. Ils sont sensibles à l’attention qui leur sera portée tout comme à la gentillesse de la personne qui s’occupe d’eux donc un tel poste est idéal pour une personne qui apprécie de se trouver avec des enfants.

Il faudra cependant penser à leur poser des limites pour les faire progresser et donc faire preuve d’une autorité suffisante pour se faire respecter calmement. Entrer dans le cercle familial en prenant place à proximité de l’enfant est un rôle beaucoup plus exigeant qu’il n’y paraît. Une autorité bienveillante est indispensable tout comme une grande patience pour expliquer les choses interdites et celles autorisées.

Véritable moyen de développement et de compréhension du monde, la titulaire du CAP petite enfance permet à l’enfant de se représenter que ses exigences ne peuvent pas toujours être satisfaites. Crises de colère et caprices sont à prévoir mais ce travailleur familial possède toutes les qualités pour pouvoir y faire face. Ce professionnel devra prendre conscience que son attitude va avoir des incidences sur le développement futur de l’enfant donc il est primordial de développer les bonnes habitudes.

Gérer les exigences des parents

CAP petite enfance

Lorsqu’un titulaire du CAP petite enfance a l’occasion de travailler à domicile, les parents vont lui faire un certain nombre de recommandations concernant l’enfant. Il s’agit surtout de l’alimentation, de l’organisation des siestes, des jeux et de l’éveil souhaité. Le travailleur familial doit donc faire en sorte de les respecter à la lettre. Cela permet une bonne entente avec les parents mais offre également une cohérence à l’enfant qui va retrouver le même rythme et les mêmes règles même lorsqu’il n’est pas gardé par ses parents.

La personne embauchée grâce à son CAP petite enfance représente le lien entre les parents et l’enfant. Chaque fin de journée, il doit être en mesure d’indiquer les activités réalisées, le comportement de l’enfant et si la journée a été satisfaisante. Il va également transmettre ses observations sur les changements d’attitudes. Ces notifications vont permettre de savoir si l’enfant est malade, fatigué ou si le programme de sa journée doit évoluer.

La recherche de la socialisation et des échanges avec les autres enfants est également indispensable car l’enfant va apprendre à voir le monde au-delà de lui et de comprendre les règles qui existent dans les rapports de groupe. Multiplier les sorties et les promenades sera donc très important pour trouver des parcs où il sera possible de se divertir en compagnie d’autres enfants.

Poursuivez votre lecture : Concours pour devenir auxiliaire de vie : quelle formation choisir ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *