L’assurance responsabilité civile SSII pour les indépendants

24 décembre 2012 • EntrepriseAucun commentaire

L’assurance responsabilité civile SSII pour les indépendants

Si on reconnaît aujourd’hui la particularité et l’importance de cette assurance  pour l’ensemble des sociétés d’informatique, on peut se questionner sur le besoin d’un tel produit en tant qu’indépendant. De même, on pourra s’interroger sur les termes du contrat  pour savoir s’ils sont différents de ceux habituellement formulés.

Reconnaissance de la profession

Il est évident que les assurances ont pris en compte cette forme de plus en plus développée d’informaticiens qui travaillent à leur compte et qu’elles possèdent un produit qui leur correspond. Rester sans couverture dans ce cas de figure serait s’exposer à de nombreux risques.

En effet, les risques ne sont pas moins importants et peuvent même multipliés car le professionnel s’est constitué un portefeuille de clients auprès desquels il intervient de différentes façons et il est évident que des sinistres peuvent se déclarer. Le défaut d’assurance pourrait alors mettre une fin prématurée à cette activité en tant qu’indépendant.

De plus, même en étant indépendant, l’informaticien représente une entreprise qui peut exister sous différentes formes. En effet, on retrouve de nombreux auto-entrepreneurs mais également des entreprises individuelles qui sont soumis aux mêmes recommandations que les entreprises existant sous une autre forme. L’assurance responsabilité civile SSII s’adresse en effet bien à tous les professionnels du secteur.

Préserver son activité

En premier lieu, de nombreuses entreprises comme des particuliers sont en droit d’exiger de voir un certificat d’assurance complet avant de laisser le professionnel intervenir sur ses appareils. De ce fait, l’absence d’assurance ne permettrait pas de réaliser ce contrat et ce cas de figure peut se répéter. Posséder une couverture suffisante serait donc un gage de réussite dans le domaine en montrant son sérieux et sa fiabilité.

D’autre part, un contrat détaillant très précisément les tâches effectuées de façon indépendante semble nécessaire car cette forme d’entreprise signifie bien souvent une multiplication des missions largement différentes les unes des autres. En effet, elle englobe bien souvent le conseil, la maintenance, la mise en place de nouveaux logiciels, des dépannages ainsi qu’une liste très longue de possibilités qui fait que probablement l’indépendant est plus exposé aux risques qu’une société où chaque professionnel intervient dans les activités qu’il maîtrise.

De ce fait, cette assurance apparait comme indispensable pour tous ses travailleurs freelances s’ils veulent perdurer dans le métier en étant sûr de pouvoir poursuivre leur activité même en cas de sinistre. Cette couverture est une garantie dont on ne peut réellement pas se passer.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *