Adopter un British Shorthair : comment réussir son accueil

20 février 2015 • Bons plansAucun commentaire

Adopter un British Shorthair : comment réussir son accueil

Le British Shorthair demande une certaine attention au moment de son arrivée dans son nouveau logement. Ce moment est crucial car il va déterminer les futures relations avec ce félin. Il est donc indispensable de mettre en place tous les éléments qui vont lui permettre de se sentir bien dans sa nouvelle maison.

Mettre en place une atmosphère agréable

Chaton British Shorthair

Il faut savoir que le British Shorthair sera sensible à la température de l’appartement, à des endroits confortables où il pourra se reposer ou dormir et à la présence d’un arbre à chat. Penser à mettre en place ces différents éléments va lui permettre de se sentir assez satisfait.

La possibilité de pouvoir voir les oiseaux depuis une fenêtre ou une baie vitrée sera un atout supplémentaire car cette race de chat assez calme aime passer son temps à observer le vol de ces animaux. L’accès à une nourriture de qualité et un accès suffisant en eau sera indispensable lors de son repérage du logement car il aura la certitude que tous ses besoins seront comblés.

Des aménagements pensés judicieusement

British Shorthair dans un arbre à chat

Même si le British Shorthair a une capacité d’adaptation assez rapide à un nouvel environnement, certaines habitudes peuvent lui paraître rédhibitoires. Sa gamelle et son eau doivent être à une distance acceptable de la litière, faute de quoi il risque de n’utiliser aucun des deux. En ce qui concerne ses besoins, il préfèrera un endroit réservé pour sa litière car il apprécie de pouvoir conserver son intimité pour faire ses besoins.

Après un tour du propriétaire, si le British Shorthair est prêt à faire une sieste sur le canapé ou dans son panier, cela signifie que l’accueil est réussi. L’usage de phéromones est souvent utilisé ou le site www.britishshorthair.com explique que cette race de chat aime se sentir appartenir de façon entière à un endroit. Il sera donc très simple de récupérer un peu de sa salive sur un coton et de le frotter par la suite sur les différents meubles de la maison. Entouré par sa propre odeur, il sera comblé.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *