Alerte aux pollens dans toute la France !

11 avril 2017 • SantéAucun commentaire

Alerte aux pollens dans toute la France !

Le printemps a beau emmené avec lui le beau temps, mais il a également apporté les allergies saisonnières. Les pollens sont présents, et ce, en très grand nombre au point de s’effriter un peu partout dans l’Hexagone, excepté trois département du pourtour méditerranéen et la Corse. Le Réseau national de surveillance aérobioliogique se voit obliger de publier sa carte de vigilance des pollens vendredi.

Dans la carte, les risques d’allergie sont évalués sur une échelle de 0 à 5.Sinon, vous pouvez suivre sur le site internet du RNSA, l’évolution des bulletins allergo-polliniques qu’il publie régulièrement.

Le printemps n’est pas une saison agréable pour tous

La météo ensoleillée a ses revers. Avec la nature qui s’épanouit, les pollens issus de la floraison et du développement des herbes viennent chatouiller nos bronches. Ces allergènes responsables des maladies chroniques telles que maux de tête, rhinites, voire asthme chez les sujets les plus sensibles.

Plus de 25% de la population sont allergiques aux pollens, également appelé pollinose ou « rhume de foin ». Les personnes concernées devraient songer à suivre leur traitement ou à consulter un médecin face à cette invasion.

Les plus exposés sont les nordiques, c’est-à-dire, les départements situés dans la partie supérieure du pays en se référant  à la carte de vigilance. Par contre, ceux qui sont situés en-dessous d’une ligne Bordeaux-Lyon sont moins touchés.

Il persiste pour ces régions un risque d’allergie moyen à élevé dû à un mélange de pollens de platane, de chêne et de bouleau éparpillé dans l’atmosphère.Si les platanes ont limité leur rejet de pollens à l’est du pourtour méditerranéen, chêne et pariétaire prendront la relève pour bientôt.

Les pollens sont en avance

Si l’alerte est levée plus tôt que d’habitude, c’est que les pollens sont arrivés en avance cette année en raison de la météo clémente et des températures. Les noisetiers sont les premiers à fleurir, ensuite viennent les bouleaux et les pollens d’arbres, puis les graminées.

Chaque département procède différemment pour se protéger de ces allergènes.Dans le Puy-de-Dôme, le réseau Atmo Auvergne-Rhône-Alpes mesure la qualité de l’air et des pollens. A Clermont-Ferrand, un capteur installé sur le toit du CHU fonctionne en permanence et capte les pollens sur une bande scotchée.

Consignes simples en cas d’allergie

En cas d’allergie, voici quelques méthodes simples qui pourront vous être utiles :

– Prendre conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien. Ce sont les mieux placés pour vous aider à prévenir ou atténuer les crises d’allergie.

– Le recours à un traitement anti-allergique bien avant l’arrivée des pollens. Ne pas fumer.

– Les activités physiques intenses à l’extérieur sont à bannir, notamment au cours de la pollinisation de la plante à laquelle on est allergique.

– Enfin, diversifier les espèces plantées dans votre jardin si vous disposez d’un espace vert ou travaillez dans un jardin ou parc. C’est également valable en cas de reboisement.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *