Est-ce que le rameur est bon pour le dos ?

19 novembre 2019 • SportAucun commentaire

Est-ce que le rameur est bon pour le dos ?

Si vous désirez perdre du poids, sculpter un peu votre corps, ou tout simplement garder la forme, nous vous conseillons d’utiliser un rameur. Lorsque vous utilisez le rameur, 80 % des muscles du corps sont sollicités par les mouvements de va-et-vient, qu’il occasionne. Les muscles du dos font partie de ceux qui contribuent grandement à la réussite de cet exercice. Il arrive donc, que ce dernier soit très souvent sujet aux douleurs.

L’on finit donc par se demander si le rameur est bon pour le dos. À cette question, répondre simplement par oui ou non serait bien trop facile. C’est la raison d’être de cet article. Vous y découvrirez, l’essentiel à savoir, sur le rameur et les douleurs dorsales.

Le rameur et ses bienfaits

Encore appelé aviron d’intérieur, le rameur présente un grand nombre d’atouts, dont votre corps peut profiter. Classé dans la catégorie des ergomètres, il était au prime abord, destiné à l’entraînement en salle, des sportifs, quand le temps se faisait capricieux.

Depuis, il s’est largement généralisé, au point de figurer de nos jours, sur la liste des appareils les plus appréciés dans les salles de fitness. Cela tient, sans doute, au fait que l’aviron d’intérieur est l’appareil de cardio-training le plus complet. En effet, le rameur vous permet :

  • De perdre du poids, en augmentant le métabolisme. C’est-à-dire, qu’il aide à la réduction significative du mauvais cholestérol (graisses), ainsi qu’à celle de la glycémie.
  • D’affiner ou harmoniser votre silhouette. Le bas (fessiers, cuisses, mollets) et le haut (épaules, bras, dos, abdomen) du corps travaillent simultanément.
  • De sculpter et de renforcer la quasi-totalité des muscles, pour un meilleur équilibre.
  • De solliciter votre cœur et vos poumons, pour les rendre plus résistants. Les vaisseaux et artères des systèmes respiratoire et cardiaque sont alors fortifiés. Vous obtenez ainsi, une pression artérielle régulière, un système immunitaire renforcé et un meilleur souffle.
  • De traiter et de prévenir certaines douleurs, comme celles liées aux muscles affaiblis ou peu sollicités (jambes, dos, etc.). Vous éviterez aussi les blessures liées à ces zones.

L’effort sur cet appareil se fait en décharge. En d’autres termes, ramer n’a aucun effet néfaste sur les tendons et les os. Le fait d’être assis empêche la charge pondérale, d’agir sur les articulations.

Les muscles du dos pendant l’utilisation du rameur

Au nombre des muscles, que les exercices sur rameur permettent de développer, il y a ceux du dos. Cette machine est bien plus efficace que la course, car elle vous fait dépenser bien plus d’énergie. Pendant que vous travaillez avec le rameur, la position de votre dos est essentielle.

Le dos subira des étirements et donc, des tensions dues aux mouvements imposés par la machine. Le danger vient du fait que, cette tension est transmise à la zone lombaire. Vous risquez alors de vous blesser si, bien qu’assis, la position prise n’est pas impeccable. Cette situation se produit, en particulier, lorsque les muscles dorsaux sont fragiles.

Les muscles dorsaux qui interviennent lors de l’usage du rameur sont :

  • Les trapèzes

Dès que vous effectuez une traction sur les poignées du rameur, la sollicitation des trapèzes se fait directement. C’est sur le muscle dorsal qu’ils se trouvent. Ces muscles permettent de contrôler et de stabiliser, les mouvements du cou et ceux des omoplates. S’échauffer est important, pour la bonne continuité de leurs fonctions.

  • Les rhomboïdes

La fonction des rhomboïdes est de venir en soutien aux trapèzes. Ils siègent dans la zone de l’épaule, comprise entre les omoplates et la colonne vertébrale. Si vous avez le dos courbé, le rameur l’empêchera d’être voûté au fil des années.

  • Le muscle grand dorsal

C’est assurément le muscle dorsal le plus grand. Il englobe en effet une bonne partie du dos, allant des trapèzes qu’il recouvre en partie, jusqu’au bas du dos. Quand vous tirez sur vos bras et sur le rameur, c’est ce muscle qui intervient.

Les causes de douleurs dorsales pendant l’utilisation du rameur

Lorsque vous faites du rameur, il arrive que des douleurs surviennent. Ne l’imputez pas à la machine, la position imposée ou encore les efforts demandés. Tout ceci est, en fait, tout à fait naturel, et il est assez aisé de s’y soumettre. Néanmoins, il faudra faire preuve de prudence, et ne pas confondre l’exercice avec une épreuve de performance. Sans quoi, bonjour les douleurs dorsales. Ces dernières sont dues à :

  • un échauffement insuffisant,
  • des limites physiques (muscles, os, etc.),
  • un manque de condition physique,
  • une mauvaise technique,
  • un surentraînement.

Le rameur est-il bon pour le dos ?

Oui, le rameur est un appareil bénéfique, pour les muscles du dos, et beaucoup d’autres. Mais dans la pratique régulière du sport, les bonnes conditions sont un aspect important. Elles permettent de s’entraîner, sans risque de blessures.

Par contre, évitez d’utiliser le rameur sans l’aval de votre médecin traitant, si vous souffrez d’affections cardiaques, de problèmes lombaires, de genoux, de cervicales, etc.

Quelques conseils pour éviter les douleurs dorsales avec un rameur

Sans la position adéquate et la bonne technique, ramer peut se révéler dangereux. Pour ne faire courir aucun risque à votre dos, lorsque vous ramez, voici quelques conseils et astuces à suivre.

  • Avant de débuter votre séance d’exercice sur le rameur, il est crucial que vous passiez par la phase d’échauffement. C’est une étape à ne jamais négliger.
  • Toujours débuter la séance en douceur, quitte à augmenter le rythme petit à petit. La puissance des mouvements et le temps d’exercice, doivent aussi être ajustés au fur et à mesure. De préférence, au fil des séances.
  • Les douleurs dorsales peuvent surtout être évitées, en se positionnant correctement. Vous direz qu’il n’y a pas mille et une façons de s’asseoir. Mais il n’y en a qu’une seule, qui ne vous occasionnera pas de douleurs lombaires. Pour cela, vous devrez maintenir le dos bien droit, en toutes circonstances durant l’exercice. Ne le courbez pas, et asseyez-vous plutôt sur le devant de vos hanches, tout en les penchant vers l’avant. Cela aura également pour effet, d’augmenter l’amplitude de vos mouvements. La position des hanches n’est pas non plus à négliger, car elles agissent comme des charnières, lors de vos mouvements sur la machine.

Pour en savoir plus, sur les bonnes pratiques à adopter, pendant l’utilisation d’un rameur, rendez-vous sur www.sport-et-fitness.fr.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.