Le cannabis médical soulagerait de dizaines de symptômes de santé

20 septembre 2018 • ActualitésAucun commentaire

Le cannabis médical soulagerait de dizaines de symptômes de santé

En utilisant la nouvelle technologie d’application mobile, des chercheurs de l’Université du Nouveau-Mexique ont découvert que le cannabis médical permettrait de traiter des dizaines de symptômes de santé avec des effets secondaires négatifs relativement minimes.

Deux études ont été publiées récemment dans les revues Frontiers in Pharmacology and Medicines. Les chercheurs y ont évoqué le soulagement des symptômes signalés par un patient après la consommation de cannabis médical.

Les recherches portent également sur l’efficacité de la fleur de cannabis médical naturelle brute pour traiter l’insomnie dans des conditions naturelles.

Des résultats venant d’une application mobile

cannabis médical

Le professeur adjoint du Département de psychologie de l’UNM, Jacob Miguel Vigil, et Sarah See Stith, professeure adjointe au Département d’économie de l’UNM, expliquent que les patients ont eu des effets thérapeutiques statistiquement et cliniquement significatifs lorsqu’ils ont consommé du cannabis.

C’est sur des données collectées avec l’application Releaf que les études des chercheurs ont été réalisées. Cette application, développée par les co-auteurs Franco Brockelman, Keenan Keeling et Branden Hall est actuellement le plus important référentiel d’informations sur la consommation et les effets de la consommation de cannabis aux États-Unis.

Depuis sa sortie en 2016, l’application commerciale Releaf, a été le seul logiciel éducatif à la disposition des patients et accessible au public. Il a été conçu pour enregistrer comment les sessions individuelles d’utilisation du cannabis correspondent à des changements immédiats dans les niveaux d’intensité des symptômes et les effets secondaires.
« Si les résultats de nos études peuvent être extrapolés à la population en général, le cannabis pourra remplacer systématiquement les industries pharmaceutiques coûtant plusieurs milliards de dollars dans le monde. Il commence probablement à le faire », a expliqué Jacob Vigil.

Cet outil d’évaluation électronique permet aux patients de suivre et de gérer leurs décisions de consommation de cannabis dans des conditions naturelles tout en évitant les limites des méthodes de collecte d’enquêtes rétrospectives (biais de mémoire, effets de désirabilité sociale).

Le cannabis pour traiter différents maux

Le cannabis pour traiter différents maux

Dans la première étude, dans 27 états de santé différents présentant des symptômes allant des convulsions à la dépression, les utilisateurs ont signalé une réduction moyenne des symptômes de près de 4 points sur une échelle de 1 à 10 suite à la consommation de cannabis sous actualités.

La deuxième étude portait spécifiquement sur l’utilisation de fleurs de cannabis naturelles brutes ou « bourgeons » pour traiter l’insomnie, avec des degrés d’efficacité similaires selon les caractéristiques de la fleur et les méthodes de combustion.

Les deux enquêtes ont été financées en partie par le Fonds de recherche sur le cannabis médical de l’Université du Nouveau-Mexique. Le fonds a été conçu pour faciliter les types de recherches biomédicales à base de cannabis qui ont toujours été difficiles à financer par des entités gouvernementales conventionnelles, telles que les National Institutes of Health.

La plupart des médicaments sur ordonnance comportent une longue liste d’effets secondaires inévitables et de risques de problèmes de santé graves, voire de décès. Cela permet à d’autres formes de médicaments d’entrer en compétition pour les préférences des patients et les demandes de l’industrie des soins de santé.

Le cannabis médical gagne rapidement en popularité avec les expansions les plus importantes parmi les personnes âgées et les patients présentant des problèmes de santé importants.

Le cannabis a été étudié en tant que traitement potentiel pour un large éventail de conditions médicales allant du syndrome de stress post-traumatique au cancer, avec le soutien le plus constant pour le traitement de la douleur chronique, de l’épilepsie et de la spasticité.

Ces études suggèrent à quel point le potentiel thérapeutique du cannabis peut être large. Elles sont parmi les premiers à mesurer comment les caractéristiques du cannabis consommé chaque jour par des millions de personnes aux États-Unis affecteront probablement les différents types de troubles de santé.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.