Qu’est-ce qu’un indépendant ?

9 novembre 2021 • EntrepriseAucun commentaire

Qu’est-ce qu’un indépendant ?

De plus en plus de salariés souhaitent se lancer dans le travail indépendant en raison de l’indépendance financière et de la liberté qu’il offre. Cette pratique séduit pour la possibilité de gagner son propre argent par ses propres moyens ainsi qu’une rémunération souvent plus importante qu’en tant que salarié avec un contrat de travail. D’autant plus, le développement du secteur des technologies a fait naître de nouveaux métiers qui peuvent s’exercer en indépendant.

Travailleur indépendant : définition

Avant de se lancer dans le travail indépendant, il est nécessaire de consulter un guide des auto-entrepreneurs afin de s’informer sur le statut d’indépendant. Un travailleur indépendant ou un freelance est une personne physique exerçant une activité économique pour son propre compte de façon libre. Il est autonome dans la gestion de son activité et le choix de ses propres clients ainsi que la tarification de ses prestations. Il est donc à la fois propriétaire, chef de son entreprise, employé, commercial ou encore juriste. Toutefois, il a la possibilité de déléguer certaines tâches à des prestataires externes pour sa comptabilité par exemple. Au même titre que les autres métiers, cette pratique est encadrée par le Code du travail.

Indépendant : corps de métiers et statuts juridiques

Le travailleur indépendant peut exercer dans divers corps de métiers comme le journalisme, l’informatique et le marketing digital, la profession libérale ou l’exploitation agricole, etc. Il lui faut choisir un statut juridique d’entreprise afin de pouvoir exercer légalement une activité économique. Il peut alors devenir micro-entrepreneur, anciennement connu sous le nom auto-entrepreneur ou choisir d’être entrepreneur individuel. Il a également d’autres options comme la création d’une EURL dont il est l’unique associé. S’il prévoit d’avoir des associés ou de créer d’autres structures, il peut opter pour le statut de SASU. Il peut également choisir de devenir indépendant à son propre compte et cumuler un métier salarié avec une activité d’auto-entrepreneur. Être salarié porté tout en étant indépendant avec ses propres clients est également possible. Dans ce cas, s’il n’a pas de clients, il sera rémunéré au minimum légal par la société de portage avec laquelle il a signé un contrat. En bref, le travailleur indépendant choisit son statut juridique en fonction de son projet.

Les conditions requises pour être un travailleur indépendant

Pour être qualifiée de travailleur indépendant, la personne doit remplir l’une des conditions suivantes. Être enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés si elle exerce une activité commerciale et au Répertoire des Métiers si son activité est artisanale. Elle s’inscrit au Registre des Agents Commerciaux si elle exerce une activité d’agent commercial. Le travailleur indépendant peut aussi s’inscrire auprès de l’Urssaf. Il doit être chef d’entreprise et exercer une activité commerciale dépendant du régime micro social. Il est libre de fixer ses conditions de travail sauf si celles-ci sont définies par un contrat avec le donneur d’ordre.

Travailleur indépendant : avantages et inconvénients

Le statut de travailleur indépendant offre de nombreux avantages dont le principal est de ne pas être soumis à un lien de subordination. De ce fait, il est maître de ses décisions et entièrement libre dans la gestion de son activité en termes d’organisation des horaires et des tâches. Un autre avantage est de pouvoir travailler pour différents clients et de varier ainsi les missions à réaliser. En revanche, le travailleur peut connaître une variabilité de ses revenus. En effet, il peut manquer de nouvelles commandes pendant une durée plus ou moins longue et sera dans l’obligation de trouver de nouveaux clients. Ces derniers pourraient alors lui imposer des exigences contraignantes quant au délai et la qualité des missions qui lui seraient confiées. La contrainte de s’occuper de toutes les tâches en vue d’économiser au maximum est également un inconvénient du travail en indépendant.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.