A quoi ça sert de faire un business plan ?

4 novembre 2019 • EntrepriseAucun commentaire

A quoi ça sert de faire un business plan ?

Ceux qui se lancent dans la création d’entreprises se verront nécessairement questionner sur leur business plan. Que se cache-t-il derrière ce terme et quelle est l’utilité exacte de cet outil ?

Le concept sous la loupe

Le business plan est un outil de management qui se présente sous la forme d’un document. Trois éléments s’intriquent dans sa conception, qui constitue un des moments forts de la création d’entreprise. Concrètement, l’instigateur du projet y décrit l’opportunité commerciale qui lui sert de tremplin au lancement de son affaire. Le business plan traduit ensuite, de façon détaillée, les ressources financières qu’il lui faudra pour tirer au mieux profit de cette opportunité et surtout quels stratégies/plans d’actions il va mettre en œuvre dans cette perspective. Le Mag de l’Entreprise figure parmi les ressources que les lanceurs de projet peuvent consulter pour obtenir de l’aide dans la conception de ce que l’on appelle également un plan d’affaires.

Un sésame pour débloquer les aides financières

Lorsque l’on décide de créer une entreprise, la question des ressources financières qui vont porter le projet est toujours cruciale. Outre leurs apports personnels, les individus à l’origine de la démarche vont souvent se tourner vers les solutions de prêt professionnel pour constituer l’essentiel du bagage financier qu’il leur faut pour démarrer et faire face aux charges immédiates. Qu’ils se tournent vers les banques, les organismes publics et les investisseurs en fonds propres, ou qu’ils décident de procéder par crowdfunding, le plan d’affaires sera la patte blanche à montrer pour déclencher le déblocage des aides requises. Pour les éventuels financeurs du projet, le plan d’affaires est censé démontrer la profitabilité et la solidité du projet qu’on leur demande de soutenir. Plus ces aspects sont correctement défendus, plus le créateur d’entreprise a des chances d’une part, de susciter l’intérêt des organismes de financement et d’autre part, d’obtenir des conditions favorables de prêts.

Un outil de réflexion sur la pertinence de son projet

La conception du plan d’affaires constitue, pour le créateur d’entreprise, une façon de réfléchir à froid sur le bien-fondé de son projet. Les différentes démarches engagées dans la réalisation de ce document permettent de poser des questions cruciales et d’apporter des réponses objectives quant à la viabilité et la pertinence de l’affaire à lancer. Le business plan implique, par exemple, de faire une étude de marché et de mettre sur écrit les constats qui en ressortent. Des charges qu’il convient de considérer au prix que l’on souhaite appliquer pour son service ou son produit, la démarche permet de considérer des éléments précis qui plaident en faveur ou contre la faisabilité et la viabilité du projet. Le document va ainsi servir de guide et de balise aux stratégies de management tout au long de l’existence de l’entreprise. Il est utile de préciser que la conception peut faire appel à différents outils : du simple tableur Excel à un logiciel en ligne. Ce dernier présente l’avantage de l’intuitivité avec ses modèles pré-rédigés ou encore, les aides fournies pour le prévisionnel financier. Sinon, il existe des consultants qui se sont spécialisés dans le domaine et que l’on peut approcher moyennant des honoraires.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.