Comment préparer son corps pour affronter les frimas de l’hiver ?

16 octobre 2018 • Bons plansAucun commentaire

Comment préparer son corps pour affronter les frimas de l’hiver ?

S’il est bien une chose sûre et certaine : c’est qu’avec l’arrivée des premiers froids, il est impératif de prendre soin de son système immunitaire. Et pour cause, c’est le meilleur allié pour passer à travers les mailles du filet et éviter autant que fasse se peut le rhume, la grippe, l’angine ou encore la gastro-entérique parmi les nombreuses maladies hivernales. Dès lors, dès cet automne, mieux vaut prendre soin de son corps pour le préparer à affronter les agressions de l’hiver. 

Les gestes à adopter au quotidien pour passer l’hiver au chaud

Adopter une alimentation équilibrée

Opter pour une alimentation saine et variée est une condition essentielle, si ce n’est LA condition essentielle, pour préserver son système immunitaire. Rien de tel donc que de faire le plein de vitamines, d’oligoéléments en consommant des fruits, des légumes frais, et ce, à tous les repas. Bien entendu, il est également essentiel de ne pas manger ni trop gras, ni trop sucré et ni trop salé. Mais voilà, aussi complète et équilibrée soit-elle, l’alimentation peut présenter des carences. Et personne n’est à l’abri ! Et pour cause, le choix de fruits et de légumes est assez restreint en cette saison et, nous n’avons pas tous le temps ni l’opportunité de mitonner de bons petits plats « fait-maison », de prendre le temps de bien manger ou de faire notre marché. S’il convient d’éviter les plats hautement caloriques dès que le thermomètre s’effondre pour pallier à cela, mieux vaut s’en remettre aux compléments alimentaires comme sur https://www.laboratoire-lescuyer.com

Les compléments alimentaires naturels trouvent d’ailleurs leur place pour autant qu’une juste mesure soit observée. Et pour cause, il s’agit de compléter son alimentation pour renforcer les capacités de l’organisme à affronter la rigueur hivernale et non pas de substituer l’alimentation de base. De plus, il est essentiel de prendre en compte les singularités, les fragilités, les forces de son organisme. Inutile en effet de prendre de l’acérola si l’on consomme au quotidien de la vitamine C sous forme d’agrumes par exemple. Mieux vaut alors opter pour un complément alimentaire le mieux adapté à sa situation. Dans tous les cas, rien de tel que de renforcer sa flore intestinale en optant pour des probiotiques, de faire une cure de zinc et de cuivre pour donner un coup de pouce aux ongles et aux cheveux, fragilisés pendant l’été, ou encore de revitaliser le corps dans son ensemble en optant pour du ginseng notamment. 

Bref, rien de tel qu’une alimentation saine/variée/équilibrée combinée à une cure de compléments alimentaires naturels pour renforcer son système immunitaire afin de passer l’hiver sans encombre. 

Se couvrir suffisamment

Pendant la saison froide, il est important de se couvrir sans pour autant ressembler à un oignon et devoir s’effeuiller en allant se coucher. L’important est de couvrir ses extrémités avec un couvre-chef, des gants et des chaussettes. En parallèle, rien de tel que d’opter pour un foulard pour se couvrir au niveau du cou et privilégier les vêtements qu’il est facile d’enlever si la température d’une pièce est agréable. Ensuite, il n’y a rien de pire que de rester confiné dans un environnement clos. À la maison, au bureau, il est important d’aérer au risque de transformer l’espace en bouillon de culture microbienne. Et parce que le système respiratoire n’aime pas les gros écarts thermiques, inutile de surchauffer. La température idéale pour une pièce à vivre – bureau, salon, salle à manger, cuisine par exemple – est de 19°C, pour une chambre à coucher est de 17°C, pour une salle de bain est de 22°C pendant l’utilisation. 

Bref, pour éviter au corps d’avoir froid et réchauffer l’organisme en douceur, rien de tel que de boire de l’eau tiède citronnée au réveil, de se masser au quotidien avec des huiles essentielles, de penser aux vêtements aux propriétés respirantes et isolantes chaudes, d’opter pour les tisanes et autres soupes chaudes, de ventiler son intérieur, mais aussi de succomber à l’appel de la bouillotte et du plaid le soir venu. 

Dormir du sommeil du juste et faire du sport

Pour se sentir bien, il est essentiel d’adopter une bonne hygiène de vie. Et cette dernière passe obligatoirement par une bonne qualité de sommeil et la pratique d’une activité physique régulière. Quel que soit son âge, sa condition physique, il est alors impératif de prendre le temps de récupérer en adoptant les bons gestes pour bien dormir. En parallèle, l’exercice physique est fondamental. Bien entendu, là encore, il faut adapter l’activité sportive à sa condition physique. Inutile d’envisager un marathon quotidien si l’on souffre de douleurs articulaires ou encore de faire de l’aqua-biking si l’on est aquaphobe ! Le tout est de renforcer son système immunitaire, de combattre le stress pour préparer au mieux son corps. Natation, sport de combat, cirque, Zumba, équitation, yoga, danses de salon, golf, roller, accrobranche, marche à pied, tâches ménagères … l’éventail d’activités est assez large pour agir favorablement sur les défenses immunitaires, les capacités cardiovasculaires, mais aussi sur le mental. 

Bref, l’être humain n’a pas été conçu pour hiberner. Raison pour laquelle, l’OMS préconise au moins 60 minutes par jour d’activité physique d’intensité modérée à soutenue pour les 5 à 17 ans, 150 minutes par semaine pour les 18 à 64 ans, mais aussi pour les plus de 65 ans ! Et pour finir, à chaque âge ses heures de sommeil.

Se protéger soi-même et les autres

Dernière astuce pour passer l’hiver et surtout, passer à côté des infections hivernales, c’est d’adopter une bonne hygiène. Et contre toute attente, nos mains sont les plus « sales » du corps humain. Site privilégié, des milliers de germes différents y ont élu domicile. Si la plupart sont nécessaires et sont surtout inoffensifs, d’autres plus néfastes, s’y installent. Vecteur privilégié pour une multitude de microbes, de virus, de bactéries, il faut donc se laver les mains. Et pour cause, on y tousse, on éternue, on se mouche notamment. Les germes pathogènes sont alors déposés sur le téléphone, le clavier de l’ordinateur, les poignées de porte et autres interrupteurs … en se lavant tout simplement les mains régulièrement au savon et avec minutie on freine le processus de prolifération. 

Bref, parce qu’il suffit de se frotter les yeux, le nez ou de mettre ses doigts dans la bouche après avoir touché un objet infecté pour être malade : pour se protéger de la contagion, le lavage de mains est le meilleur rempart. C’est d’ailleurs un geste simple à faire après être allé aux toilettes, en rentrant de l’extérieur, avant de faire la cuisine, mais aussi après avoir toussé, éternué ou s’être mouché. C’est aussi le réflexe anti-contagion pour ne pas contaminer ses proches !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.