Da Hong Pao : le thé le plus cher du monde

30 juin 2016 • ShoppingAucun commentaire

Da Hong Pao : le thé le plus cher du monde

Le thé est une boisson très prisée qui trouve son goût unique dans la variété des ingrédients que l’on ajoute. La plupart des gens n’accordent pas trop d’importance au thé, et se contentent du thé de la machine du bureau ou du thé en sachet que l’on vend au supermarché. Toutefois, il existe une poignée de personnes qui vouent un véritable culte pour le thé, et sont prêtes à débourser une fortune pour se délecter du célèbre thé chinois, le Da Hong Pao.

Les origines du Da Hong Pao

Da_Hong_Pao_Oolong_tea_leaf

Ce thé mythique a trouvé sa notoriété durant la dynastie Ming. En effet, la légende raconte que ce thé a permis la guérison de la mère d’un empereur. Depuis ce jour, ce thé est appelée « Grande robe rouge » parce que l’empereur fit couvrir les arbustes de grands voiles rouges pour les vénérer, et que toutes les générations futures se rappellent des vertus de cette boisson.

Actuellement, ce thé est considéré comme étant le plus rare et le plus cher de tous. C’est dans la province de Fujian, dans le district de Wuyishan, que l’on trouve quelques anciens théiers qui fournissent encore ce breuvage. Il n’est pas surprenant que le Da Hong Pao trouve son origine en Chine, vu l’importance de ce breuvage dans la culture locale. Effectivement, la consommation de thé est très répandue dans ce pays, et les habitants y accordent une valeur religieuse et traditionnelle.

Un thé rare aux vertus insoupçonnés

387606693_145

Ce thé est d’une extrême rareté, et très convoité par les collectionneurs du monde. Le goût unique de ce breuvage et la rareté de ses ingrédients font que ce thé reste le plus cher au monde. Ce thé vient d’une variété de thé noir oolong, qui est connu pour la douceur de ses arômes et la tendresse de son goût. Certains collectionneurs sont même prêts à débourser la coquette somme de 1 400 dollars le gramme pour obtenir le Da Hong Pao.

Ce prix assez excessif provient du processus de production de ce breuvage. En effet, les arbres à thé, d’où l’on extrait les feuilles, sont très rares et jouissent d’une surveillance permanente. Ce thé est tellement précieux que sa transaction passe d’abord par des courtiers spécialisés, qui feront ensuite, une mise en relation avec les producteurs de Da Hong Pao.

Ce sont les feuilles des arbres à thé les plus matures qui se vendent les plus chères. Le théier Da Hong Pao le plus âgé a donné sa dernière frondaison en 2005. Cet arbre avait 350 ans, et ses feuilles sont encore disponibles sur le marché.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *