Adieu le magnétoscope !

30 juillet 2016 • ShoppingAucun commentaire

Adieu le magnétoscope !

La fin des productions de magnétoscope a été prononcée alors que les jeunes apprennent tout juste l’existence de cet objet archaïque. Les nouvelles technologies ont fini par prendre le dessus sur ce vieil appareil électronique destiné à l’enregistrement et la relecture de vidéo qu’est le magnétoscope. Et oui, les cassettes vidéos sont passées aux oubliettes depuis l’avènement du numérique. Il fut un temps où ces engins ont connu leur heure de gloire, notamment dans les années 1970-1980. Or, le tout dernier fabricant japonais Funai Electric vient d’annoncer l’arrêt définitif de la production de ces appareils d’ici fin juillet. « Nous sommes les seuls à assembler des magnétoscopes après le retrait de Panasonic en 2012 » souligne un porte-parole de la compagnie ce vendredi.

La chute des ventes en cause

Les ventes mondiales étaient encore à 750.000 unités l’an passé où le producteur écoulait principalement ses appareils aux Etats-Unis sous la marque Sanyo. Cependant, ces chiffres ont vertigineusement chuté par rapport aux 15 millions d’unités vendus au début des années 2000. « Un de nos fournisseurs jugeait difficile de continuer à fabriquer un composant pour un aussi faible volume, ce qui nous a conduit à prendre cette décision » confie la firme nippone dont l’usine est basée en Chine.

C’est la fin des magnétoscopes

magnetoscope

En 2015, le géant de l’électronique Sony a déjà évoqué la fin imminente de la vente des cassettes vidéo Bétamax pour le grand public. Un épilogue symbolique pour un support né en 1975, mais qui a été rapidement détrôné par le format VHS. En outre, Sony a déjà cessé d’en fabriquer depuis un bon bout de temps, mais il continuait à fournir les inconditionnels avec les quantités qui lui restaient. Pour ce qui est des magnétoscopes, les dernières productions remontent à l’année 2002. Ensuite, le DVD et les premiers enregistreurs numériques débarquent au début des années 2000 où on n’avait plus à rembobiner pendant de longues minutes pour accéder au début d’un film. Vers les années 2010, YouTube, DivX et VOD plombent davantage les bibliothèques garnies de cassettes vidéo, et dans leur sillage, les vidéo-clubs.

Petite historique du magnétoscope

magnetoscope-enregistreur-ctr-4000-104572Le tout premier magnétoscope professionnel a été commercialisé en 1954 par la société RCA. Dans les années 60, des appareils estampillés Philips ou Sony sont apparus sur le marché. A l’époque, de nombreux formats s’affrontaient, entre autres, le Betamax, laV2000 ainsi que la VHS qui a su s’imposer à l’échelle mondiale au début des années 1980.

Les cassettes noires disposaient d’une durée de visionnage allant de 30 minutes à 5 heures. Les appareils les plus performants étaient en mesure de graver l’image en version lente, ce qui doublait la capacité d’enregistrement d’une cassette.

Un objet vintage

 

L’annonce funèbre de cet appareil vintage a effectivement suscité l’émotion tout en ravivant la nostalgie. Même si aucun communiqué officiel n’a été publié à ce sujet, Funai Electric a été assailli d’appels depuis qu’a filtré l’information dans les médias locaux. Parmi eux, un bibliothécaire gardant dans ses rayons des cassettes vidéo ainsi que des gens désireux de visionner de vieux souvenirs. Néanmoins, les nostalgiques ont toujours la possibilité de s’en procurer sur les sites de vente en ligne tels que eBay en cliquant le lien « magnétoscope vintage ».

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *