Eclairage sur le trading des CFD en France

10 mai 2013 • FinanceAucun commentaire

Eclairage sur le trading des CFD en France

L’expression CFD découle de la contraction du terme financier Contract For Difference. Il est utilisé sous sa forme abrégée par les spécialistes, tout comme le forex qui désigne le Foreign Exchange. Le CFD est un produit financier ayant fait son apparition dans le milieu financier français en 2007.

Un CFD est un contrat « signé » entre un intermédiaire financier et un investisseur portant sur l’évolution des cours d’un actif sous-jacent sans pour autant le détenir. L’actif sous-jacent peut être une action, un indice boursier, une matière première ou un taux de change.

Les CFD attirent de plus en plus les investisseurs

Le marché des CFD

L’émergence du marché des CFD dans un contexte de développement important du marché forex avec ses avantages uniques en termes de liquidité, de trading non-stop et du fameux effet de levier financier offert aux traders. Ainsi ce nouveau marché donne la possibilité aux épargnants de bénéficier, non seulement du trading sur marge, mais également du choix laissé pour miser sur l’évolution des cours des actions, des indices boursiers et plus particulièrement sur le CAC40 nommé France 40…

Les traders CFD peuvent grâce à l’effet de levier disponible sur les plateformes de trading des courtiers, miser plusieurs fois leur dépôt initial, ceci autant de fois qu’ils le désirent. Les transactions sur le CFD permettent de miser sur la hausse et sur la baisse du produit sous-jacent.

En France le taux d’imposition des gains au CFD est de 30,1%( y compris le CSG et le CRDS). Sur le marché des CFD, la mise initiale est nettement plus faible par rapport à celle requise sur les marchés des actions, ceci ajouté à la simplicité de ces produits financiers a contribué à la forte croissance du marché des CFD en France.

Les intervenants sur le marché des CFD doivent être rigoureux dans la gestion de leur liquidité et dans la manipulation de cet instrument financier risqué et à fort levier financier pour limiter les pertes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *