Quand et comment pomper le fioul de sa citerne ?

29 novembre 2017 • Bons plansAucun commentaire

Quand et comment pomper le fioul de sa citerne ?

Cuve à fioul aérienne, en plastique, ou encore en métal, le but d’avoir une citerne est généralement le même : stocker un produit liquide. Mais il est important de pomper de temps en temps le fioul de sa citerne pour diverses raisons. Cependant, un fioul ne se pompe pas comme un simple liquide et c’est d’ailleurs pourquoi la plupart des gens font appel à des professionnels. Ainsi, vous saurez bientôt quand et comment pomper le fioul de votre citerne.

Pourquoi pomper le fioul de sa cuve ?

À un instant ou à un autre, vous êtes amené à vider votre cuve ou pomper le fioul de cette dernière. Certains pompent le fioul de leur cuve pour le filtrer, par contre d’autres vident leurs cuves à fioul juste pour effectuer un nettoyage ou un simple déplacement. Mais avant de vous expliquer comment effectuer cette opération, saviez-vous pourquoi il est important de le faire ? En effet, lorsque vous laissez stagner le fioul dans votre cuve pendant des années, il finit par créer des impuretés appelées « boues sédimentaires », qui vont s’accumuler au fond de votre cuve à fioul.


Mais il n’y a pas uniquement ces boues qui peuvent se former, il est également possible que des micro-organismes fassent leurs apparitions. Ainsi, lorsque vous passez une commande de fioul pour votre chaudière, le livreur vient remplir votre cuve. Mais ce que vous ne savez peut-être pas est que lors de la livraison ces dépôts ou impuretés se soulèvent et se mélangent à votre fioul. Et une fois que la chaudière commence à tirer le fioul de la cuve pour son fonctionnement, elle peut tenter d’aspirer ces impuretés qui risquent surement de faire tomber en panne cette dernière. Vous risquez ainsi de voir les filtres de votre chaudière endommager et les canalisations boucher.

Quand pomper le fioul de sa citerne ?

Les boues sédimentaires et les micro-organismes ne représentent pas uniquement un risque pour votre chaudière, mais également pour votre citerne elle-même. De plus, lorsque votre chaudière est dégradée, les frais de réparations coutent généralement la peau des fesses. Ainsi, pour éviter de vous mettre dans une telle situation, il est recommandé de pomper le fioul et les dépôts présents au fond de la cuve environ tous les 10 ans.
Mais avant de mettre en œuvre cette opération de pompage, il est conseillé d’attendre que le niveau du fioul de la citerne soit le plus bas possible. Plus il y aura de fioul dans la cuve, plus l’opération prendra du temps. Ainsi, il est mieux d’attendre les jours précédents de nouvelles livraisons de fioul pour faire le pompage de fioul, cela vous permettra de réduire le temps de l’opération et de gagner un temps précieux.

Comment pomper le fioul de sa cuve ?

Vous n’est pas sans savoir qu’il existe plusieurs types de cuves ou citernes à fioul notamment : la cuve à fioul aérienne, la citerne à fioul enterrer, la cuve à fioul en métal, et la citerne à fioul en métal. Chaque type de cuve à ces avantages, et même s’ils ont les mêmes manières de pomper le fioul, néanmoins il y a quelques points sur lesquelles les opérations diffèrent dans chacun des cas.

Cuve à fioul aérienne

À présent, vous savez pourquoi il est indispensable de filtrer et donc de pomper une cuve à fioul. Mais comment procéder ? La première étape est de s’assurer que le niveau de votre cuve soit au plus bas. Moins il aura de fioul dans la cuve, moins le pompage sera long et fastidieux. Généralement, il faut attendre qu’il ne reste que 100 à 200 litres de fioul dans la cuve, et ce bien qu’il soit possible de pomper 1000 litres de fioul.
De plus, il est bien plus facile et moins fatigant de déplacer un fioul d’une centaine de litres dans des jerricans ou réservoirs qu’un fioul de 1000 litres. Lorsqu’il ne reste plus grand-chose dans la cuve, il faut vous munir d’une pompe électrique extérieure pour aspirer le fioul restant de la citerne. Il s’agit de pompes auto-amorçantes qui aspirent automatiquement lorsqu’il détecte un fluide (ou liquide).
Vous pouvez vous le procurer dans tous les magasins spécialisés de bricolage, mais veuillez bien à choisir une pompe électrique de bonne qualité. Qui parle d’appareils électriques parle également de branchement à proximité, dans notre cas actuel, vous aurez besoin d’une rallonge électrique assez grande pour atteindre votre cuve. Une fois que toutes ces conditions sont remplies, vous aurez juste à relier la pompe à un tuyau et vider le fioul dans les réservoirs (ou jerricanes).

Citerne à fioul enterré

Contrairement aux cuves à fioul aériennes qui se posent à même le sol, les cuves à fioul enterré s’installent dans des fosses qui peuvent aussi bien se situer à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre bâtiment. Pour le fioul de ce type de citerne, il faut souvent faire appel aux services d’un professionnel. Cela ne veut pas dire que le particulier ne peut pas pomper le fioul lui-même, mais cette opération implique parfois d’entrer dans la citerne et d’effectuer un nettoyage complet dans les règles de l’art.
Et ce privilège est laissé aux experts du domaine. Le professionnel se chargera de vider la cuve à fioul et la débarrasser de toutes les boues stagnant au fond de la citerne a fioul. Vous vous demandez surement comment. Vous n’avez pas besoin de vous inquiéter parce qu’il dispose de tous les matériels pour mener à bien cette opération. Il possède également tous les équipements qu’il faut, dans la mesure où il devra s’introduire (ou pas) dans la citerne pour effectuer un nettoyage complet de la cuve et son inspection (notamment dégradation, trous, etc.).

La cuve à fioul en plastique et la citerne à fioul en métal

Pour ces deux types de citernes à fioul, on parle non seulement de pompage, mais également de traitement des déchets. En effet, d’une année sur une autre, des résidus et dépôts d’hydrocarbures s’accumulent au fond de la citerne. Ces déchets en contact avec la paroi métallique ou plastique créer plusieurs couches d’impuretés qu’on peut citer dans l’ordre du plus ancien au plus récent.


En premier lieu, une couche dure de dépôts de sédiments très anciens, ensuite une autre couche de strate de sédiments plus souples, mais quand même épais. Après cette dernière, on a une couche de boues plus récentes, et enfin une eau sale et très odorante. Effectuer une opération de pompage dans ce cas, revient à faire la vidange de la citerne, son dégazage et son nettoyage. Ainsi, il faut commencer par vider et vidanger la citerne à fioul.
Cela consistera à transférer par pompage le litrage de liquide encore en fond de cuve dans un réservoir temporaire. Selon le volume de fioul restant au fond de la citerne, le particulier pourra soit se débrouiller par ces propres moyens ou faire appel à un expert en la matière qui lui fera la maintenance de sa citerne à fioul. Le dégazage consistera à purifier la citerne de toutes vapeurs gazeuses en suspension dans la cuve.
En somme, pomper le fioul de sa citerne est un excellent moyen pour garder la longévité de son installation de chauffage. Cependant, il existe plusieurs types de citernes à fioul, et vous avez plusieurs manières de pomper le fioul de votre cuve. Mais à présent, vous avez connaissance de quand et comment pomper le fioul de votre citerne.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *