Ecosse, fumer en voiture avec un enfant sera amendé à 119 euros

6 décembre 2016 • ActualitésAucun commentaire

Ecosse, fumer en voiture avec un enfant sera amendé à 119 euros

Les enfants sont des êtres vulnérables et nous le savons tous très bien, sauf que certaines personnes font semblant de l’ignorer. L’autorité écossaise a pris l’initiative d’interdire de fumer en présence d’un enfant dans sa voiture. Une mesure qui s’inscrit dans le plan gouvernemental « génération sans tabac » qui tend à réduire de 5 % le nombre de fumeurs d’ici 2034.

Ceux qui seront surpris en flagrant délit devront payer une amende de 100 livres, soit l’équivalent de 119 euros. Dans la mesure où l’affaire arrive jusqu’au tribunal, ce chiffre pourra augmenter jusqu’à 1 000 livres, de quoi mettre en garde les adultes irresponsables.

En vigueur depuis lundi

En décembre, cette mesure a été prise dans le cadre du plan « génération sans tabac » voté à l’unanimité par le Parlement écossais. Et depuis ce lundi, elle est entrée en vigueur. « Il n’est tout simplement pas sûr de fumer quand un enfant se trouve dans la voiture » rappelle la ministre de la Santé, Aileen Campbell. « Des produits chimiques peuvent s’accumuler à des niveaux dangereux, même sur des petits trajets ».

Une amende de 119 euros pour tout contrevenant

Conformément à la loi, tout fumeur contrevenant devra s’acquitter dans l’immédiat une amende de 100 livres (119 euros). D’après l’OMS, le tabagisme passif provoque au moins 600 000 décès prématurés chaque année, et « il n’y a pas de seuil au-dessous duquel le tabagisme passif est sans danger ».

Cette nouvelle législation est saluée par l’association antitabac Ash Scotland qui estime que le message est clair : les enfants doivent s’épanouir dans un environnement sain. « Nous savons, en parlant aux parents qu’ils veulent protéger leurs enfants de la fumée de cigarette, mais souvent, ils ne savent pas combien la fumée est toxique et reste dans l’air même quand on ne la voit plus ou qu’on ne la sent plus » souligne Sheila Duffy, sa présidente.

Une infantilisation non nécessaire 

Par contre, l’association Forest ne partage pas cet avis, qui se veut « la voix et l’ami du fumeur ». Pour leur part, elle trouve que cette mesure est « infantilisante et non nécessaire ». Selon le président de l’association, Simon Clark, il ne sera pas facile de trouver des gens qui fument avec leur enfant dans la voiture, en comparant cette tâche « comme chercher une aiguille dans une botte de foin ». Puis, les fumeurs sont bien conscients du risque que cela représente.

Il est à savoir qu’une loi similaire s’applique déjà en France depuis décembre 2015. L’infraction est sanctionnée par une contravention et une amende de 68 euros.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *